Pivert's Blog

Le Rubik’s 3×3 avec la méthode CFOP (Débutant – Intermédiaire)


Reading Time: 10 minutes

J’ai commencé avec la méthode simple, mais :

  • Mouvements répétitifs
  • On ne peut progresser

Après avoir découvert la méthode simplifiée de Jessica Fridrich, j’ai regretté d’avoir passé du temps à apprendre une méthode simple. La méthode que je vais vous montrer ci-dessous se base un peu plus sur l’intuition, deux « histoires », et un algorithme double pour terminer la face supérieure.
Voici donc le tutoriel que j’aurais aimé avoir pour débuter.

C’est une version très simplifiée du CFOP / Fridrich qui permet vraiment d’évoluer par la suite :

  • La plupart des mouvements se limitent à R (droite) et U (haut) quand c’est possible.
  • Un moyen mnémotechnique pour chaque algorithme de plus de trois mouvements ou astuces.
  • On peut analyser les mouvements étapes par étapes de chaque cube présenté.
  • On valorise l’intuition pour accélérer. On peut en théorie descendre à moins de 30 s avec cette méthode, mais vous devriez rapidement passer sous les cinq minutes.

La méthode de Jessica Fridrich

La méthode de Jessica Fridrich pour résoudre le Rubik’s cube est également connue sous le nom de “méthode CFOP” (Cross, F2L, OLL, PLL). Cette méthode est considérée comme l’une des plus rapides et efficaces pour résoudre le Rubik’s cube. Elle se compose de quatre étapes :

  1. La première étape consiste à créer une croix sur une face du cube, appelée “Cross”.
  2. La deuxième étape consiste à compléter les deux premières couches du cube, appelée “F2L” (First Two Layers).
  3. La troisième étape consiste à orienter les dernières couches “OLL” (Orient Last Layer)
  4. La dernière étape consiste à permuter les dernières couches “PLL” (Permute Last Layer)

Cette méthode est très populaire chez les « speedcubers » car elle offre des résultats rapides une fois maîtrisée.

Mais cette méthode peut compter jusqu’à 78 algorithmes.

La méthode Fridrich ou CFOP simplifiée

Heureusement, cette méthode peut être simplifiée à seulement cinq algorithmes de base (et leurs symétries) et d’évoluer ensuite à l’intuition.
On garde donc les 4 étapes CFOP.

Nomenclature

Pour plus de facilité, j’ai gardé la notation anglaise :

  • R = rotation de la face droite (right) dans le sens horaire.
  • L = rotation de la face gauche (left) dans le sens horaire.
  • U = rotation de la face supérieure (up) dans le sens horaire.
  • D = rotation de la face inférieure (down) dans le sens horaire.
  • B = rotation de la face arrière (back) dans le sens horaire.
  • F = rotation de la face avant (front) dans le sens horaire.
  • Le sens horaire est toujours vers la droite si on tournait le cube pour avoir la face en face de sois.
  • Les chiffres seuls dans les algorithmes des cubes animés représentent des pauses :
    • 2 juste avant de descendre l’assemblage.
    • 4 entre 2 algorithmes
  • ' inverse le sens (anti-horaire)
  • Le cube est composé de 6 centres fixes, chacun adjacent à 4 des 8 arêtes et chaque arête est entourée de 2 coins (pour un total de 8 coins).

Exemple :

  • L fait descendre l’arête de devant avec la face de gauche (orange dans les exemples).
  • L' la fait monter.

Assez de blabla. Résolvons ce cube !

1. La Croix

Pour simplifier, on va commencer par la croix blanche.

Il n’y a pas besoin d’algorithme, vous pouvez le faire à l’intuition. Il faut juste s’assurer que chaque arrête de la face blanche est bien positionnée par rapport aux deux centres adjacents.

Une fois la 4 arêtes de la face blanche placées et orientées, positionner le cube avec la face blanche en dessous.

2. Les «First 2 Layers»

La base

On ne bouge les faces latérales que d’un quart de tour dans un sens, on dégage en faisant tourner la face supérieure, puis on remet la face latérale en place.

Utilisez la souris et visualisez étape par étape sous tous les angles.

Vérifiez bien avant de faire monter un segment inférieur, qu’il ne s’agit pas d’un segment déjà assemblé, car il se cassera lors de la rotation du dessus. Tous les exemples ci-dessous font monter l’arête-coin qui va être remplacée pour ne prendre aucun risque.

Cette simple opération vous permettra également de ressortir des paires donc les éléments vous intéressent pour faire un nouvel assemblage.

Les cas standards

Il ne faut pas mémoriser ces algorithmes, mais bien comprendre les mouvements pour en comprendre la logique. Ils deviendront naturels avec un peu d’entraînement et de réflexion, ainsi que leur complément sur la face de gauche.

On remarque une attention particulière à ne faire monter que l’arête de devant pour ne pas risquer de casser une des trois autres arêtes qui pourraient être déjà assemblées.

Par simplicité :

  • On utilise uniquement les mouvements de la face supérieure (U) et de la face droite (R)
  • On commence avec le coin, positionné au-dessus, à la verticale de sa position finale, entre ses 2 centres
Coin et arrête avec les couleurs opposées sur la face supérieure
  • Le coin se trouve à la verticale au dessus de la position où il doit descendre.
  • Les couleurs sur la face du dessus sont opposées.
  • La face blanche est à l’extérieur des 2 bandes prises par les deux blocs de l’arrête à assembler.

C’est le cas idéal : On assemble la paire coin-arrête et on la fait descendre en même temps.

Vous devez bien le comprendre pour pouvoir retomber dessus à l’intuition.

L’arrête (bleue) se situe à l’opposé de la face blanche au lieu de la face bleue. D’abord on bascule le coin sur l’arrière pour pouvoir repositionner l’arrête et retomber dans le cas simple.

L’un contre l’autre. On les sépare pour retomber dans le cas simple.

Coin et arrête avec les couleurs assorties sur la face supérieure

Astuces :

  • tourner le cube pour avoir la face blanche du coin vers sois
  • faire passer le coin à l’arrière et le faire descendre par l’arrière pour ne pas casser d’autres arrêtes
  • faire tourner le face du dessus pour amener l’arrête là ou va remonter le coin

On ne passe pas par le cas simple puis qu’on fait l’assemblage en remontant le coin.

Autre cas, très similaire, on fait juste un U2 au lieu d’un U après avoir descendu le coin

L’un contre l’autre. J’ai rajouté l’arrête vert-rouge pour qu’on comprenne bien son repositionnement à la fin.

Coin de la couleur de la base (blanc ici) sur la face supérieure

Face blanche du coin vers le haut.
Se fait en 2 étapes car il faut d’abord rammener la face blanche sur une face latérale.
En 4 mouvements, on retombe sur le cas simple.

Face blanche du coin vers le haut, avec une technique un peu différente. S’il ne fallait retenir que deux algorithmes, celui-ci serait le second, après le cas simple, parce qu’elle résout facilement cas avec la face blanche du coin vers le haut (y compris le cas ci-dessus) :

  • On aligne l’arête sur sa couleur en faisant tourner le dessus.
  • On la bascule sur l’arrière ou sur la gauche (donc à l’opposé de la paire qu’on veut assembler)
  • On aligne le coin
  • On remonte l’arête-coin assemblée, et il n’y a plus qu’à la faire descendre avec la technique de base.

L’un contre l’autre. Regardez bien le rouge qu’on veut passer sur la passe supérieure pour retomber dans le cas simple en trois mouvements.

On pourrait mettre des dizaines d’exemples, mais c’est toujours le même principe :

  • On utilise une paire coin-arête qui n’est pas encore assemblée pour pouvoir monter / descendre / immobiliser des coins ou des arêtes à assembler.
  • On se limite à des quarts de tours sur les faces latérales, pour repositionner l’arête inférieure qui a été déplacée.

3. Orienter la dernière face (OLL = Orient Last Layer)

Dans notre cas, il s’agit d’orienter toutes les pièces jaunes, face vers le haut. Peu importe leur position. Il existe de très nombreuses formules, mais on va simplifier au maximum en orientant d’abord la croix, puis les coins.

3.1 La croix de la dernière face

Pour orienter la croix de la dernière face, la face jaune dans notre cas, on va utiliser la méthode “débutant” de “la main coupée dans le futur”, et une petite variante.

Deux arêtes adjacentes sont bien orientées

Ça fait penser à une virgule. Placer cette virgule dans le coin arrière gauche, puis réaliser l’algorithme de ‘la main droite coupée dans le futur’.

Explications de ce moyen mnémotechnique pour retenir cet algorithme :

  • On va dans le futur : Considérant la face avant comme une horloge, on l’avance de 15 minutes : F
  • Une porte s’ouvre (en haut) vers la gauche : U
  • Je monte ma main droite à travers la porte : R
  • La porte automatique se referme : U'
  • et coupe ma main droite qui retombe : R'
  • J’ai mal, je veux revenir dans le présent (avant l’accident) : F'
Deux arêtes opposées sont bien orientées

Ça ressemble à une barre. La mettre parallèle à vous, puis executer un algorithme légèrement différent. Je l’appelle « la main droite blessée dans le futur », car elle va tellement vite, qu’elle frappe la porte avant qu’elle ne s’ouvre.

  • On va dans le futur : Considérant la face avant comme une horloge, on l’avance de 15 minutes : F
  • Je monte ma main droite à vers la porte à toute vitesse avant qu’elle ne s’ouvre : R
  • Je percute la porte, je me blesse et la porte fini par s’ouvrir : U
  • J’ai mal et je retire ma main : R'
  • La porte automatique se referme : U'
  • J’ai mal, je veux revenir dans le présent (avant l’accident) : F'

Pour tout autre cas, utilise juste “la main droite coupée dans le futur” et vous retomberez sur un des deux cas précédents.

3.2 Les coins de la dernière face
3.2.1 Il y a 2 coins bien orientés

Soit 2 coins avec le jaune vers le haut dans notre cas.

  • Faire tourner la face supérieure pour amener le coin en haut à gauche qui est à la fois
    • mal orienté
    • avec le jaune vers vous
  • Appliquer l’algorithme R U R' U R U2 R' . Pour le retenir, une petite histoire de mon invention :
    Le petit chaperon rouge se trouve sur la corniche du toit de la maison, au-dessus de la descente d’eau. La descente d’eau est toujours à droite dans le cas avec 2 coins vers le haut, sinon, elle est symbolisée par la couleur (jaune) vers vous dans le cas avec 1 coin vers le haut. Voici le cas à droite :
    • Le loup monte grimpe à la descente d’eau à droite : R
    • Le chaperon rouge l’évite de justesse et part à gauche : U
    • Le loup redescend pour attendre en bas : R'
    • Mais le chaperon rouge continue : U
    • Alors le loup décide de remonter pour attendre que le chaperon rouge finisse son tour du toit : R
    • Le chaperon rouge continue et termine le tour complet du toit : U2
    • Le loup qui l’attendait l’attrape, et ils redescendent : R'

Exemple avec les 2 coins d’un même côté

Exemple avec les 2 coins opposés

Avec cette méthode, vous allez retomber dans le cas suivant où un seul coin est bien orienté.

3.2.2 Il y a 1 coin bien orientés

  • Faire tourner la face supérieure pour amener le seul coin bien orienté en haut à gauche
  • Si le jaune du coin en haut à droite n’est pas tourné vers vous, tournez la face supérieure vers la gauche pour amener le coin suivant qui aura le jaune tourné vers vous (en position en haut à gauche) : U’ . Sinon passez à l’étape suivante.
  • Appliquez l’algorithme « du chaperon rouge sur la corniche » du côté du coin mal orientée (le jaune de ce coin regarde forcément vers vous et représente la descente d’eau dans l’histoire).
    Donc :
    • R U R' U R U2 R' si vous n’avez pas du faire le U’ pour ramener le coin avec le jaune vers vous, sinon
    • L' U' L U' L' U2 L (Idem, de l’autre côté)

Le jaune vers vous est en haut à droite

Le jaune vers vous est en haut à droite

4 Positionner la dernière couche (Position Last Layer)

4.1 Les coins

Une seule formule : R' F R' B2 R F' R' B2 R2

Assurez-vous d’avoir 2 coins avec des couleurs identiques tournées vers l’arrière (sur la face arrière). Si ce n’est pas possible, faites quand même l’algorithme sur n’importe quelle face, vous aurez 2 coins avec des couleurs identiques au tour suivant, et vous pourrez refaire l’algorithme une dernière fois (après avoir tourné le cube pour les 2 soins de couleurs similaire à l’arrière)

Faites ensuite tourner la face du dessus pour amener les 4 coins (8 couleurs) sur leurs faces.

Un moyen mnémotechnique pour retenir cet algorithme :

On imagine une chute d’eau de plus en plus forte vers soi ( R’ ), et qu’elle entraîne 2 roues à l’avant (F) et à l’arrière (B’2) :

  • L’eau tombe : R'
  • Elle entraine la première roue devant : F
  • L’eau tombe : R'
  • Le courant est plus fort et elle entraîne la seconde roue : B'2
  • L’eau éclabousse et remonte : R
  • Et entraîne un petit coup en arrière la première roue : F'
  • L’eau retombe : R'
  • La Roue arrière continue à plein régime : B'2
  • L’eau continue à couler fort : R'2
4.2 Les arêtes

Maintenant que tous les coins sont bien orientés et bien positionnés, et que toutes les arêtes de la dernière face sont bien orientées, il reste à les positionner.

S’il y en a un, positionnez l’arrête bien positionnée à l’arrière. Il faut ensuite déterminer si les trois arêtes restantes doivent tourner dans le sens horaire ou anti-horaire. (vue du dessus).

  • Horaire : R2 U R U R' U' R' U' R' U R'
  • Anti-Horaire : R U' R U R U R U' R' U' R2

Sens Horaire

Sens anti-horaire

Je n’ai pas (encore?) d’histoire pour retenir cet algorithme, personnellement je retiens :

  • Sens horaire = Tourner fort la face droite vers la droite : le R2 U puis le R U qui suit, et après ce ne sont que des R'.
    Pour cet algorithme, on va essayer de bien tourner son poignet vers la gauche et poser l’index sur le coin devant en bas, pour se préparer à faire le mouvement U avec l’index directement après le R2. On reprend la face en se tordant le poignet droit un peu moins vers la gauche et on place l’index sur la pièce arrière droite pour faire le R U suivant en une seule fois. Le reste à l’intuition, puisqu’on sait qu’il faudra faire 3x R' .
  • Sens anti-horaire = Placer le RURU, mais pour pouvoir faire le RURU, il me faudra un U’ avant, et bien sur le premier R. Ça donne déjà : R U' R U R U puis avec le R suivant on peut y aller à l’intuition, et on sait qu’on termine avec un R2.
  • Vu que ce sont les derniers mouvements pour terminer le cube, même si on oublie la fin, on les retrouve à l’intuition.

Accélérez

Une fois que vous êtes à l’aise avec cette méthode, vous allez vouloir aller plus vite. Dès que vous passerez sous les 6 minutes, visez les 3 minutes avec ces astuces :

  • Essayez de combiner les mouvements, comme expliqué sur le dernier algorithme. En plaçant votre index ou auriculaire au moment de prendre une face latérale, vous pouvez facilement déclencher un second mouvement de la base ou de la face supérieure, voir d’autres faces.
  • Ne vous cantonnez pas à commencer par la face blanche. Au début, ce sera difficile, mais vous gagnerez la liberté de commencer par la face sur laquelle la croix du démarrage est la plus simple à faire. Si vous vous habituez trop à la face blanche, ce sera plus difficile par la suite.
  • Essayez de faire la croix inférieure sans la regarder (en la gardant en dessous) quand l’opportunité se présente.
  • Mémorisez les couleurs des centres opposés. Après ce tutoriel, il est évident que la face jaune est opposée à la face blanche. Mais retenez étalement que les faces bleue et verte, ainsi qu’orange et rouge, sont opposées deux à deux. Ensuite, mémorisez l’ordre à partir du jaune : Rouge, Bleu, Orange, Vert.
  • N’allez pas trop vite, ralentissez pour limiter les temps morts et pensez toujours à la suite.
  • Entraînez-vous et chronométrez: RubiksCubeTimer vous propose des sessions de 12 cubes, avec le mélange. Commencez par mélanger tel qu’indiqué, regardez le cube 10 à 15s pour sélectionner la face par laquelle vous allez commencer et définir vos premiers mouvements, puis partez (barre d’espace). Une moyenne en dessous de 3 minutes est atteignable en 5-10 jours.

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à faire des commentaires ou proposer des histoires pour retenir les algorithmes.

Remerciements

Like it ?

Get notified on new posts (max 1 / month)
Soyez informés lors des prochains articles

One response to “Le Rubik’s 3×3 avec la méthode CFOP (Débutant – Intermédiaire)”

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *